147.Je crois encore à l’école publique de qualité; il n’y a qu’à voir tous ces enseignants motivés qui créent l’école de demain sur leur blog/ vlog/ site…



– Quel poste occupez-vous ?

PE en milieu rural

– Depuis combien de temps enseignez-vous ?

12 ans

– Pour quel salaire ?

1765,13€ (80% payé 85%)

– Pourquoi avoir choisi l’enseignement ?

J’aime enseigner, éveiller la curiosité des enfants dans l’ensemble des domaines. Même petite j’adorais aider mes copains qui n’avaient pas compris les leçons. J’aime diffuser et vulgariser le savoir afin que la culture / le savoir n’effraie plus. J’aime ce proverbe qui dit « donne à manger du poisson à un homme, tu le nourriras une fois, apprends lui à pêcher, il se nourrira toute sa vie ». Pour moi l’école c’est ça !

– Pourquoi êtes-vous fier d’être enseignant ?

J’aime enseigner pour voir les sourires des élèves qui ont compris, observer leurs progrès tout au long de l’année, être présente pour les accompagner dans la découverte des disciplines, leur ouvrir le monde par des projets motivants.

– Quel moment de votre carrière vous a le plus rempli de joie ?

Recevoir chaque année des nouvelles de mes premiers élèves, ( qui sont à la fac! ) une carte de voeux par ci, un petit mot sur Facebook par là. ..savoir qu’on a été utile dans la vie de quelqu’un!

– Qu’est-ce qui est le plus dur dans votre métier ?

Certains parents de plus en plus présents et intrusifs car ils n’ont pas confiance en nous. Voir des élèves se noyer car il n’y a plus rien pour les aider, pas de bilan orthophoniste avant 2 ans, un rased débordé qui n’a plus le temps pour les écoles rurales, avoir des enfants avec 2 ans de retard dès le ce2 parce qu’on ne leur laisse pas plus le temps pour acquérir les bases (certes redoubler ne sert pas toujours mais quand on ne sait pas lire au ce2, il est illusoire d’attendre un déclic alors que l’enfant se sent depassé)

– Que pensez-vous de l’image des enseignants dans l’opinion publique ?

Même si les PE sont encore vaguement reconnus, il est évident que les parents n’ont généralement plus confiance en nous et en notre travail. Nous avons une image de paresseux toujours en vacances alors même qu’ils voient notre voiture garée devant l’école, …pas tous heureusement mais trop!

– Quel rôle ont les politiques dans l’image des enseignants ?

Parfois nous avons l’impression d’être une ligne dans la colonne des dépenses, des pions ou un petit caillou dans le fond d’une chaussure. Le « mammouth à dégraisser  » va bientôt disparaître… merci Monsieur Alègre. Mais comme l’image des politiciens s’est également dégradée, pas sûrqu’ils puissent inverser la tendance en nous valorisant. A-t-on vraiment envie d’être soutenus par des hommes politiques dont l’image publique évoque la corruption d’un Filloziat, les magouilles d’un Cahuzac…

– Que souhaitez-vous voir changer pour vos élèves ?

Pas plus de 20-25 élèves par classe Pas de fermeture des écoles rurales qui ont la chance d’avoir de bonnes conditions de travail. De vraies écoles pour gérer le handicap: Ime, ulis, … l’inclusion est parfois impossible et si elle se fait au détriment des autres élèves de la classe (violence…) et sans formation pour l’enseignant, je dis non. On n’est pas des supers héros!

– Que souhaitez-vous voir changer pour vous ?

Un meilleur salaire qui corresponde à mon temps de travail. Moins de paperasses administratives qui prennent un temps fou pour chaque sortie scolaire…. Une vraie confiance de l’institution envers ses enseignants et peut être qu’elle arrête de couvrir les incapables qu’on déplace de poste en poste. Ils font beaucoup de mal à notre métier et à notre réputation et tout le mode les connaît dans la circonscription !

– Combien de temps travaillez-vous par semaine ?

37h/ semaine pour un 80% beaucoup plus les semaines de fin de périodes, avec les réunions de parents, les livrets, les fêtes des écoles, projets à boucler…. ou je dépasse les 45h.

– Travaillez-vous durant les vacances et combien d’heures par semaine ?

Oui évidemment. Environ 2h par jour, voir plus à la fin des vacances. Je n’ai jamais vraiment compté.

– Racontez une anecdote douloureuse de votre vie d’enseignant avec vos élèves?

J’avoue que je retiens plus les anecdotes qui me font sourire et que j’oublie le reste. Je reste profondément optimiste (naïve! ). Mais sinon voir un(des!!) élève(s) dont les parents refusent les APC, n’appellent pas l’orthophoniste pour des bilans, appeler soi même le rased qui ne vient pas (réellement débordé par une circonscription de plus en plus grande à couvrir sans couverture supplémentaire pour leur frais de déplacement ). .. Essayez de se débrouiller seul face aux difficultés de ces enfants et continuer de faire avancer les autres… Se dire trop souvent que j’adopterais bien certains pour qu’ils aient une vie « normale » avec des parents qui s’occupent d’eux, car l’école ne peut pas résoudre tous les problèmes. Moralement c’est ça le plus dur.

– Racontez une anecdote douloureuse de votre vie d’enseignant avec la hiérarchie ?

Je n’ai jamais eu de soucis avec ma hiérarchie mais le plus surprenant à gérer c’est lorsque votre inspecteur vous appelle avec ce discours: _Bonjour Mme C***je vous appelle pour m’excuser car cette année on ne vous a pas fait un cadeau. _ c’est à dire? _ voilà, c’est Mr S*** qui va faire votre décharge cette année. Il n’est plus qu’à mi – temps pour ne pas faire trop de dégât et je me suis dit que chez vous ça irait car vous avez une bonne classe cette année. En revanche n’hésitez pas à l’aider et à me donner des nouvelles. _ excusez moi mais je ne connais pas Mr S*** à quoi dois – je m’attendre réellement ? _ il est un peu spécial, gardez un oeil sur lui et n’hésitez pas à appeler la conseillère pédagogique. Normalement ça devrait aller et puis votre collègue sera présent. Il pourra laisser la porte ouverte entre vos classes. Vous avez une AVS aussi je crois. C’est bien ça fera un adulte de plus sans la classe. _!? Il a eu des problèmes de violence? _ je ne peux pas vous en dire plus, je suis vraiment désolé. _ » Finalement au bout de 2 semaines, soit 2 jours avec ce monsieur dans ma classe, il a fallu faire une réunion car les parents et les enfants se plaignaient. On a essayé de l’aider et on a terminé l’année avec des hauts et des bas (pas de violence mais effectivement quelqu’un de très spécial avec les enfants et les adultes (parle à 2cm des gens, aucun humour, ne comprenait pas le second degré, criait beaucoup…. Ce monsieur S**** est désormais ZIL Alors qu’il est objectivement incapable d’enseigner à des enfants.

– Pourquoi continuez-vous à exercer ? Ou pas.

Je continue car j’aime enseigner et j’aime mes élèves. En revanche je n’exclus pas d’ouvrir un jour une école privée, ou de devenir enseignante à domicile. Ce qui me gênerais c’est l’exclusion de certains par l’argent. .. je crois encore à l’école publique de qualité, il n’y a qu’à voir tous ces enseignants motivés qui créent l’école de demain sur leur blog/ vlog/ site…

Vous aussi, témoignez !
https://docs.google.com/forms/d/16Qx0ZOJmhhkpZ5W04Xsj4vxj5UvhK80bH2Wh3kCttWE/edit


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s